Balade des Ateliers vend 23/sam 24/dim 25 sept

C’est ce week-end!
16e Balade des Ateliers Chantenay // Sainte Anne

Vendredi 23 septembre
samedi 24 et dimanche 25

vous accueillent dès vendredi de 15h à 20h puis samedi et dimanche de 11h à 20h
(Attention : Le 56 se pare du numéro « 32 » pour l’occasion)

Balade des Ateliers 2016

En plus de l’expo en cours, retrouvez
Anne Hervy peintre et Sophie Vuillemin Romancier Nantais

SITE : la BALADE des Ateliers de Chantenay – Sainte Anne
Le site de Sophie Vuillemin

ON VOUS Y ATTEND !

Expo de la rentrée, du 8 septembre au 2 octobre

Delphine Grapignon-peinture / Isabelle Leclercq-céramique
du 8 septembre au 2 octobre
vernissage le 8 septembre à partir de 19h30

Isabelle Leclercq et Delphine Grapignon

Sédimentation/Développement/Eclosion, vous découvrirez leur univers, avec une envie de chuchoter à l’oreille de leur cocons, de leurs chrysalides…sans se connaître, elles abordent toutes deux un même thème par lesquelles elles nous renvoient à des thématiques de genèse et de cycle de vie…

Venez découvrir Delphine Grapignon pour ses peintures et Isabelle Leclercq pour ses céramiques

Site Delphine Grapignon

Site Isabelle Leclercq

//N U I T D E S G A L E R I E S//21 Avril// //20h-1h//

Le jeudi 21 avril Le 56 vous invite à venir vous plonger dans le monde de la peinture et de la danse contemporaine
enveloppé de musique électronique.
3 artistes de la scène nantaise répondent à notre appel : Ewa Hauton que l’on ne vous présente plus
fera naître sous son pinceau les traits de la chorégraphe Evelyne Jolivet qui évoluera dans la galerie
sur un mixage de DeeJay Popofski (Sébastien Briand).
Les 3 acteurs de cette scénographie se répondront aux frontières de
l’improvisation à 2 reprises,
à 20h30 et à 23h.

La-Nuit-des-Galeries-Nantes-Galerie-LE56-Eva-Hauton-Popofski-Evelyne-Jolivet


Cliquez ici : Article paru dans Ouest- France le 20 avril 2016

Cliquez ici : Article dans Big City Life paru le 19 avril 2016

Thomas De La Pinta expose en avril

Thomas DE LA PINTA
du 31 mars au 24 avril 2016
et participe à la première Nuit des Galeries
le jeudi 21 avril de 20h à 1h

affiche-le-56-Thomas-de-la-PIntaSite Thomas De La Pinta

Pour Thomas de la Pinta, exister est violent, exaltant, et même inévitablement les deux à la fois.
À travers la galerie de portraits qu’il présente ici, il exprime la complexité de l’être humain.
Sans faux-semblant, sans fioriture, ces visages représentés dans leur nudité et leur brutalité
mettent l’esprit et le cœur à nu. À l’image de la vie, ces corps sont inscrits dans le présent,
dans l’instant et leur futur est incertain, ce qui, pour Thomas, donne du sens à l’existence.

Anne Armant du 24 février/20 mars

flyer-Anne-Armant-Galerie-Le-56-web

Anne Armant croise son travail de recherche esthético-sensible artistique
à son travail de recherche en sciences humaines :
elle prend les sujets comme objets de recherche.
Elle dévoile une série intitulée « Mue » qui symbolise la transformation,
la mutation voire la métamorphose humaine.
L’ensemble des peintures représente des sujets qui font face à eux-mêmes
et se regardent en train de travailler sur eux.
Site Anne Armant

Pour son vernissage, Anne Armant invite François Lamy de l’association L’Atelier de l’Oiseau Bègue pour un concert insolite.

François Lamy crée à travers « Gitan Pêcheur » un univers visuel et sonore fantasque et poétique.
Par l’utilisation détournée d’instruments (guitare, micros, hauts parleurs),
d’objets usuels (pneu, pieces de monnaies,liquides) et de jouets mécaniques,
il crée une dimension onirique, décalée, humoristique.
Sa musique fluctue entre rythmes traditionnels réunionnais et sonorités rock.

Site du Gitan Pêcheur

« 56 Chandelles »

Deuxième édition de « 56 CHANDELLES »
petit marché d’art de la galerie Le 56.
Détournée de la célèbre expression,“voir 36 chandelles”
cette exposition collective compte à nouveau “étourdir” les visiteurs
tant par le foisonnement que la qualité des œuvres exposées…
…à un tarif abordable!

Flyer 56 Chandelles-Galerie Le56-Nantes- butte sainte anne-marché d'art

Walter Jagueneau et Jean-Pierre Gaillard « Analogies Primitives »


Aux frontières de l’Art brut et de l’Art primitif,
la galerie accueille Walter Jagueneau et Jean-Pierre Gaillard
du 29 octobre au 22 novembre, du jeudi au dimanche/ 11h-17h
Vernissage le vendredi 30 octobre à partir de 18h30, en présence des artistes.

Analogies Primitives Affiche LE56 Gaillard Jagueneau web

Il n’y a pas de demi-mesure dans les tableaux de Walter Jagueneau qui semble poursuivre une certaine représentation de la «Comédie Humaine»; on a des pensées vers Basquiat, l’art brut, l’art primitif…, mais nous laisserons le peintre décider de ses références ; car dans l’acharnement graphique, dans le geste recherchant des motifs jamais identiques, dans le travail qui s’accumule ; une écriture unique et personnelle s’impose.

Si on ressent une part de rêve, de symbolisme ou de flottement dans les peintures de l’artiste ;
toutes possèdent un ancrage dans la société, une société composite, une société recomposée.

Site de W. Jagueneau

Depuis vingt ans, Jean-Pierre Gaillard arpente systématiquement les plages du Pélion, les criques, les anses de rochers, les coins de mer. Il glane des matériaux insolites usés et déposés par les vagues et donne naissance à des têtes, des couples, des chouettes…, tout un peuple dont il est le gardien. Fasciné par ces matériaux travaillé par le temps, il aime couper, polir, assembler, ajuster et repolir encore pour faire tenir ensemble.

Il n’ajoute ou n’enlève rien, jamais : il compose et se plait à redonner vie.